Edmond Groleau


Edmond Groleau

Il arrive à Coppell, dans le Grand-Nord ontarien en 1934, Fondateur de la ferme Groleau avec ses fils, il se lance dans la production laitière en achetant un troupeau de vaches enregistrées et devient aussi le plus important producteur d’œufs avec une centaine de poules. Il est responsable de la création d’une coopérative laitière à Hearst en 1947 et directeur de celle-ci jusqu’en 1966. Président de la Société d’agriculture du district de Cochrane et président diocésain de l’UCFO dans les années 40, il occupe ce poste durant douze ans. En 1951, il devient président de la nouvelle Coopérative agricole de Coppell. Toujours préoccupé par l’épanouissement des agriculteurs de sa communauté, il fait des pressions afin d’obtenir l’insémination artificielle des troupeaux de la région et pour l’obtention d’un vétérinaire qui entre en poste en 1960. M. Groleau est l’un des premiers agriculteurs de cette région à construire des silos verticaux pour entreposer les récoltes. Il s’agit d’une innovation importante, car à cause de climat rigoureux, il est presque impossible de faire des balles de foin sec. Il devance même la ferme expérimentale de Kapuskasing à ce chapitre. Il est aussi l’un des premiers à faire l’essai des étables à stabulation libre à logettes.

De 1940 à 1960, cet ardent promoteur de l’éducation devient président d’école, président de l’Association des commissaires de Hearst et directeur de commissions scolaires à Jogues-Coppell. Il milite activement avec l’Association canadienne-française de l’Ontario (ACFO) pendant une dizaine d’années. Edmond Groleau, un fonceur, un homme déterminé à faire avancer les francophones en agriculture, en éducation et en coopération.

Localisation