Ida Drouin-Préseault

Ottawa et sa campagne


Ida Drouin-Préseault

Première femme à recevoir, à titre posthume, le Mérite agricole franco-ontarien, elle fait ses études à l’École modèle de Plantagenet et devient institutrice à l’âge de 16 ans. Elle enseigne pendant neuf ans, se marie à David Préseault et devient fermière à Lefaivre, puisqu’ à cette époque une femme mariée ne peut plus enseigner. Elle seconde son mari dans toutes les tâches sur la ferme tout en se consacrant aux obligations féminines de l’époque comme le jardinage, la couture, le tissage, la confection du pain, du beurre et autres nécessités de la vie quand on élève huit enfants. Ida se dévoue dans différentes organisations dont la Fédération ontarienne de l’agriculture. Secrétaire provinciale de l’Association des fermières de 1946 à 1961, elle est une ardente propagandiste de cette union et parcourt le Nord de l’Ontario pour en faire la promotion. Elle participe à la création de cercles dans le Moyen et Grand-Nord de l’Ontario. Elle correspond avec des femmes du monde entier avec l’Association des femmes du monde et contribue à faire connaître l’agriculture et les francophones de l’Ontario. Très engagée dans le village de Lefaivre, Mme Drouin-Préseault participe à de nombreuses campagnes de levée de fonds pour différentes organisations caritatives et fait partie du comité de l’Institut des aveugles pendant de nombreuses années. Elle se dévoue toute sa vie active au développement, au bien-être et à l’épanouissement de la population rurale franco-ontarienne et tout spécialement celle des Franco-Ontariennes.

Localisation