Jean-Noël Dessaint

Ottawa et sa campagne


Jean-Noël Dessaint

Cet homme né à Sarsfield le 25 décembre 1918 a toujours voulu se faire reconnaître comme franco-ontarien par ses compatriotes anglophones. Cela n’a pas toujours été facile, car déjà comme adolescent, il a dû quitter son village et la quiétude du foyer familial pour poursuivre ses études en anglais au Rockland High School. Cette question de langue va demeurer un grand souci pour le reste de sa vie et il en deviendra un grand défenseur durant sa carrière d’agriculteur modèle et de leader du milieu agricole.

Tout en exploitant une ferme laitière à Sarsfield, c’est surtout dans la gestion des sols que M. Dessaint a été un avant-gardiste. Il a été un des premiers agriculteurs aussi bien chez les anglophones que les francophones à s’intéresser aux herbicides, soit au début des années 40 et au drainage souterrain quelques années plus tard. Son leadership a surtout été remarqué par l’entremise de l’Association pour l’amélioration des sols et récoltes, tant du côté local que provincial. Il en a été le président fondateur pour le comté de Russell en 1950 et président provincial en 1980. On le retrouve à la présidence d’un grand nombre d’organismes franco-ontariens, entre autres l’Union des cultivateurs franco-ontariens et président fondateur du Comité consultatif du Collège d’Alfred en 1982.

Le «Frenchman» comme ses collègues anglophones le surnommaient a été une inspiration pour les agriculteurs franco-ontariens. Sa passion pour l’agriculture et sa grande disponibilité comme leader ont fait que le secteur agricole franco-ontarien soit maintenant perçu comme un modèle pour plusieurs personnes.

Localisation