Laurent Farmer

Ottawa et sa campagne


Laurent Farmer

Né à Sarsfield dans l’Est ontarien, Laurent Farmer a fait ses études en agronomie au Collège d’agriculture d’Oka au Québec. À la sortie du collège, à la fin des années quarante, il occupa un poste d’agronome au Nouveau-Brunswick pendant trois ans.

En 1951, il revint dans l’Est ontarien pour succéder à l’agronome Ferdinand Larose à titre d’agronome en chef du comté de Prescott, poste qu’il occupa jusqu’en 1983. À son décès, en 2007, on pouvait déjà constater l’ampleur de son héritage dans le monde agricole de l’Est ontarien.

C’est au cours de son mandat que se déroula la « révolution verte » dans l’Est ontarien. Agrandissement des fermes, nouvelles technologies de production, mécanisation des travaux, nouvelles cultures; les agriculteurs avaient grand besoin des conseils judicieux de leur agronome et Laurent Farmer, professionnel compétent et communicateur hors pair, a toujours su bien répondre à leurs attentes.

Franco-Ontarien engagé, il veilla sans relâche à ce que les agriculteurs francophones de l’Ontario puissent obtenir les services dont ils avaient besoin, dans leur langue. On dit qu’au cours des dernières années de sa carrière, il joua un rôle crucial au sein de l’équipe qui milita pour l’obtention du Collège d’Alfred.

Localisation