Mario Séguin


Mario est né à Noëlville le 18 mai 1936, il a grandi sur la ferme familiale et a pris la relève quelques années plus tard. Il est devenu, au cours des ans, un agriculteur expérimenté reconnu comme quelqu’un qui appréciait la beauté dans la simplicité. Étant francophone et fier de son héritage linguistique, il s’investit énormément dans les associations communautaires, dont les 4-H, les conseils des Caisses populaires, les coopératives et les regroupements de machinerie agricole.

Dévoué au mouvement coopératif tout au long de sa carrière, Mario Séguin œuvre au sein du mouvement en tant que directeur de la Caisse populaire de Noëlville pendant plusieurs années. Producteur laitier de profession, Mario est conscient que la coopération apporte davantage de bienfaits à sa communauté et au secteur agricole. Il investit beaucoup de temps et d’énergie en tant que directeur de la Coopérative Régionale de Sudbury-Nipissing Ltée.

Vers 1995, les directeurs de la coopérative constatent que la meunerie nécessite de grosses rénovations. Ils décident donc de déplacer la meunerie sur un nouveau site pouvant accueillir une nouvelle meunerie et, par le fait même, un silo-élévateur. Depuis ce changement de cap, les grandes cultures commencent à se développer assez vite et l’éleveur en charge du meunier a joué un rôle bien important dans la mise en marché de ces cultures. Mario tient à ce projet et il espère que les membres de la coopérative le suivront dans ce projet. En 1999-2000, la nouvelle meunerie ouvre ses portes. Elle porte le nom de Centre agricole de Verner. Quinze ans plus tard, avec l’ampleur qu’a prise la grande culture les années précédentes, ce centre agricole a doublé sa capacité d’entreposage et de manutention. On passe donc de 4 000 tonnes à 8 000 tonnes d’entreposage.

Mario a fait preuve de détermination et a laissé son empreinte au sein du mouvement coopératif. Il était convaincu qu’en travaillant ensemble, on en accomplit davantage, et que l’impact du travail effectué collectivement sera positif. Mario siégeait encore comme directeur lors de son décès, le 14 juin 2006.

L’impact des gestes qu’a posés Mario se fait toujours sentir au sein de la communauté; les moulées des bovins laitiers, des bovins de boucherie, de la volaille et des porcins sont toujours fabriquées par le Centre agricole de Verner. De plus, l’utilisation des grains locaux pour la fabrication de moulées est facilitée, car la nouvelle meunerie est encore fonctionnelle aujourd’hui. Il est également plus facile pour les producteurs agricoles de vendre leurs récoltes, car l’infrastructure pour la mise en marché des grains est en place.

Localisation