Marius Poitras

Nord-Est de l'Ontario


Marius Poitras

Né à Verner dans le Nord-Est ontarien, M. Poitras a surtout été connu pour son implication au sein du mouvement coopératif de sa région. En effet, le récipiendaire se joint dès 1945 au «groupe des sept» qui se donne comme mission d’étudier la doctrine sociale de l’Église, qui encourage l’entraide et la coopération. Sous la direction de l’abbé Oscar Racette, le groupe obtient, en 1945, la Charte de fondation de la caisse populaire de Verner et M. Poitras devient le premier gérant. Il ouvre chez lui, la même année, un comptoir de vente de produits agricoles pour l’Union catholique des cultivateurs franco-ontariens. En 1946, le gouvernement provincial lui accorde le droit d’ouvrir la caisse populaire chez lui et son comptoir de vente est remplacé par un comptoir coopératif. Très engagé dans sa communauté, il est un des pionniers dans la construction d’une minoterie coopérative en 1948 pour répondre aux besoins des agriculteurs et un transport du lait s’y greffe en 1960. Si la Coopérative régionale de Verner est considérée comme un des principaux moteurs du mouvement coopératif dans le district de Nipissing, c’est en grande partie au dû au dévouement de Monsieur Poitras.

Localisation