Valentine Lacasse

Ottawa et sa campagne


Valentine Lacasse

Deuxième femme à recevoir le Mérite agricole franco-ontarien, Valentine Lacasse se dévoue pour les autres toute sa vie durant. À la mort de sa belle-sœur, elle quitte son travail de commis dans un magasin pour aller porter secours à son frère, cultivateur et père de cinq jeunes enfants. Elle s’active aussi aux travaux de la maison et de la ferme. Mariée à son tour à un veuf qui a aussi cinq enfants, le couple élit domicile à Wendover et donne naissance à trois autres enfants. Malgré toutes les obligations familiales et domestiques, elle est très active dans sa communauté en organisant des activités pour amasser des fonds, comme des bingos, tombolas et soupers paroissiaux.

En 1937, Madame Lacasse fonde le premier cercle des fermières dans sa paroisse. Comme son mari était membre de l’UCFO, elle décide de former des cercles de fermières pour que les femmes communiquent entre elles et apprennent à se connaître et à s’entraider. Elle fonde par la suite un deuxième cercle à Clarence Creek, puis un troisième à Rockland et un autre à Plantagenet. Tout au long de sa vie, elle a contribué d’une façon remarquable au développement, au bien-être et à l’épanouissement de la population rurale francophone de l’Ontario et tout spécialement celle des Franco-Ontariennes.

Sa devise était : «Aime Dieu, la terre et ton foyer» et son dicton : «Ce que femme veut, Dieu le veut.»

Localisation